September, 2015

now browsing by month

 

Martha & the Vandellas

Membres

Groupe de départ : Martha Reeves, Rosalind Ashford, Annette Beard, Gloria Williamson,
puis suivirent : Betty Kelley, Lois Reeves, Sandra Tilley.

BIOGRAPHIE

Martha & the Vandellas étaient le 2ème groupe de filles le plus populaire (après les Supremes bien sur). Comparé à ces dernières, on a affaire à un son plus Southern Soul, plus spirituel disons. Le groupe a été fondé en 1960 à Detroit, avec pour nom initial “The Del-Phis”, composé au départ de 4 filles : Martha Reeves et ses amies d’enfances Rosalind Ashford, Annette Beard et Gloria Williamson.

Elles signèrent dans un premier temps avec le label Checkmate, de Chess Records (la maison de disques rivale de Motown à cette époque), mais leur premier single “My Baby Won’t Come Back”, qui fut un bide, et entraina le départ de Gloria, et le changement de leur nom en “The Vells”. C’est William “Mickey” Stevenson qui demanda à Martha s de venir chez Motown, mais pour y travailler en tant que… secrétaire! The Vells enregistrèrent toutefois les choeurs sur les premiers albums d Mary Wells, The Miracles et Marvin Gaye (on les entend très bien sur l’album “Stubborn Kinda Fellow”).

Le coup de chance se produisit en 1962, lorsque Mary Wells rata une sessions d’enregistrement. Les 3 filles était dans le batiment de Motown, et on leur demanda d’enregistrer la composition de Stevenson, “I’ll Have To Let Him Go”, qui est une de mes chansons préférées de l’année 62 chez Motown. Après cet épisode, le groupe changea de nom pour devenir “The Vandellas”, provenant de “Van” (du nom de la rue où habitait Martha “Van Dyke Street” et “Della” (de Della Reese, la chanteuse préférée de Martha). Leur premier succès, sur le label Gordy, fut “Come And Get These Memories” (#6 R&B), écrit par le célèbre trio Holland-Dozier-Holland, suivi de “Heat Wave”, qui devint #1 R&B, mais surtout le premier hit à être considéré comme le Motown Sound. Suivirent “Quicksand” (toujours de Holland-Dozier-Holland), “Dancing In The Street”, composé entre autres par Marvin (c’est d’ailleurs lui qui assure la batterie), Nowhere To Run, Jimmy Mack… Entre temps, il y eut un changement de personne… Annette tombant enceinte, et se mariant, ce fut Betty Kelley, des Velvelettes qui la remplaça. A partir de 1967, leurs succès devinrent plus rare, coincidant avec le départ de Holland-Dozier-Holland, et puis Gordy commença son idyle avec Diana, ce qui l’obligeait de consacrer moins de temps avec les Vandellas, et enfin, Betty, la dernière arrivée, fut virée, en partie parcequ’elle manquait souvent les concerts. Elle fut rempalcée par la soeur de Martha, Lois. Rosalind fut aussi virée et remplacée par Sandra Tilley, elle aussi des Velvelettes.

En 1969, Martha commença une dépression, mais eut assez de courage pour continuer à enregistrer avec les Vandellas Début des seventies, le groupe ne produit plus de tubes. Une chanson crée la polémique, “I Should Be Proud”, protestation contre la guerre au Vietnam, qui ne fut pas un hit, mais une satisfaction personnelle pour Martha. Le groupe se sépara fin 1972, et en décembre, un concert d’adieu eut lieu au Cobo’s Hall, à Detroit. Martha débuta alors une carrière solo chez MCA Records.

Voilà concernant la période Motown. Les Vandellas ont continué à enregistrer en tant que choriste sur des titres de Al Green. On les a vues se réunir plusieurs fois lors de petits concerts à Detroit. Toujours est-il qu’elles auront chanté des titres qui font désormais partie de la culture américaine, notamment avec “Dancing In The Streets” (repris en 85 par Bowie et Jagger), ou Nowhere To Run (souvent repris outre atlantique lors des évenements sportifs). Elles ont inspiré de nombreux groupes girly, comme En Vogue ou Destiny’s Child.

DISCOGRAPHIE

ALBUMS

Titre de l’album
Réf. USA
Date de sortie
Martha & the Vandellas Come And Get These Memories
Come and Get These Memories

G 902

06/1963

Martha & the Vandellas Heat Wave
Heat Wave

G 907

09/1963

Martha & the Vandellas Dance Pary
Dance Party

G 915

04/1965

Martha & the Vandellas Greatest Hits
Martha and the Vandellas’ Greatest Hits

G 917

05/1966

Martha & the Vandellas Whatchout !
Watchout

G 920

12/1966

Martha & the Vandellas Live
Martha & the Vandellas Live!

G 925

09/1967

Martha & the Vandellas Ridin’ High
Ridin’ High

G 926

05/1968

Martha & the Vandellas Sugar N Spice
Sugar N’ Spice

G 944

10/1969

Martha & the Vandellas Natural Ressource
Natural Resources

G 952

09/1970

Martha & the Vandellas Black Magic
Black Magic

G 958

02/1972

Lionel Richie & The Commodores

Membres :

Lionel Richie, né le 20 juin 1949, à Tuskegee, Alabama – leader
Thomas McClary, né le 6 octobre 1950, à Eustis, Floride – guitare
Milan Williams, né le 28 mars 1948 à Okolona, Mississippi, mort le 9 juillet 2006, à Houston, Texas – claviers
William King, ne le 30 janvier 1949, en Floride – trompette
Ronald La Pread, né le 4 september 1946, dans l’Alabama, basse
Walter Orange, né le 10 décembre 1946, en Floride – batterie et voix

BIOGRAPHIE

Les Commodores furent un groupe très populaire durant les années 70 et 80. Les membres du groupe se sont connus au collège, au Tuskegee Institute, en 1968. Ils signèrent un contrat d’abord avec Atlantic Records, pour un album, avant de partir pour Motown, assurant dès 1970 la première partie des Jackson Five.

Les Commodores sont certainement plus connus pour leurs ballades, telles que “Easy”, et “Three Times A Lady”, mais pour une grande partie, le groupe enregistra essentiellement des titres funky comme “Brick House”, “Fancy Dancer”, et “Slippery When Wet”, qui connurent un grand succès dans les clubs. “Oh No”, de Lionel Richie apparait dans le film “Last American Virgin”. “Machine Gun”, titre entièrement instrumental de leur premier album, devint le générique de tous les évènements sportifs américains, et fut souvent utilisé dans les films, comme “Boogie Nights”. Un autre titre instrumental, “Cebu”, du nom d’une île des Philippines, devint générique d’une série. Après que Lionel Richie quitta le groupe pour entamer une carrière solo, la chanteur J.D. Nicholas le remplaça en voix leader, avec Walter Orange, également batteur. Mais, à l’exception d’un Grammy Award pour Nightshift, le groupe n’eut jamais le même succès que Lionel Richie. Puis le groupe commença à se disloquer, McClary en 1982 (juste après le départ de Lionel Richie), LaPread en 1986, et Williams, en 1989. Le groupe abandonna également ses racines funk pour des titres plus commerciaux. Le groupe quitta Motown en 1986 pour Polydor.

La carrière solo de Lionel Richie débuta en 1981, avec le duo qu’il chanta avec Diana Ross, pour le film du même nom, “Endless Love”. Sorti en single, la chanson arriva en tête des charts, et devint l’un des plus gros hits de Motown. Ce succès encouragea Lionel à voler de ses propres ailes. En 1982, son premier album, “Lionel Richie”, produisit un autre tube, “Truly”, qui poursuivait ainsi la lignée de ballade commencée avec les Commodores. En 1983, il sortit “Can’t Slow Down”, qui le propulsa au rang de superstar internationale. L’album remporta deux Grammy Awards, dont le titre de Meilleur Album de l’Année. L’album contenait le hit “All Night Long”, un numéro de danse rock’n roll, promu par un clip produit par Michael Nesmith. Plusieurs autres succès suivirent, comme “Hello”, une chanson d’amour sentimentale, qui montra combien Lionel était loin de ses racines R&B. Lionel écrivit également la très belle chanson “Say You, Say Me”, pour le film “Nuits Blanches”, remportant un oscar. Il collabora également avec Michael Jackson, sur le single “We Are The World”, interprété par les plus grandes stars du moment. Autour de l’année 1984, Lionel et sa femme Brenda Richie adoptèrent de façon informelle une fillette de 3 ans, Nicole Richie. Vers 1990, Lionel se marria divorça de Brenda, après 16 ans de mariage, et épousa immédiatement après Diana Alexander. Lionel et Diana eurent deux enfants ensemble, mais ne sont plus mariés actuellement.

En 1986, il sortie “Dancing On The Ceiling”, un autre album très populaire. La chanson titre, qui rappelait le son dance de “All Night Long”, était accompagné d’une vidéo frappante. Cet album ne représentait rien d’autre qu’une confirmation de son talent. Depuis cette époque, son travail en studio et en concert est réduit au minimum : il romput le silence en 1996 avec “Louder Than Words”, en 1998 avec “Time”, en 2000 avec “Renaissance” et en 2004 avec “Just For You”, mais aucun tube ne toucha le public.

Son dernier album, “Coming Home” est sorti le 12 septembre 2006, avec pour premier single “I Call It Love”.

DISCOGRAPHIE MOTOWN

ALBUMS

Interprète

Titre de l’album

Réf. USA

Date de Sortie

The Commodores Machine Gun
Commodores

Machine Gun

M 798

07/1974

Commodores Caught In The Act

Commodores

Caught in the Act

M 820

03/1975

Commodores Movin’ On
Commodores

Movin’ On

M 848

10/1975

Commodores

Hot on the Tracks

M 867

06/1976

Commodores
Commodores

Commodores

M 884

Commodores Live
Commodores

Commodores Live!

M 894

11/1977

Commodores

Natural High

M 902

05/1978

Commodores Greatest Hits

Commodores

Commodores’ Greatest Hits

M 912

10/1978

Commodores Midnight Magic

Commodores

Midnight Magic

M 926

07/1979

Commodores Heroes

Commodores

Heroes

M 939

05/1980

Commodores Anthology

Commodores

Anthology

M 954

Sortie Annulée

Commodores In The Pocket

Commodores

In the Pocket

M 955

05/1981

Lionel Richie

Lionel Richie

Lionel Richie

6007

1982

Commodores

Commodores

All the Great Hits

6028

06/1982

Commodores

Commodores

Anthology

6044

05/1983

Commodores 13

Commodores

13

6054

09/1983

Lionel Richie Can’t Slow Down

Lionel Richie

Can’t Slow Down

6059

10/1983

Commodores Nightshift

Commodores

Nightshift

6124

01/1985

Lionel Richie Dancing On The Ceiling

Lionel Richie

Dancing on the Ceiling

6158

1986

Lionel Richie Back To Front

Lionel Richie

Back To Front

6338

05/1992

Motown Discographie

A Cellarful of Motown

Compilée par Richard Searling, “A Cellarful of Motown” est une étonnante collection de chansons inédites des années 60 sorties des archives de Motown. Seule une paire d’entre elles ont bénéficié d’une sortie officielle, et la quasi totalité n’a pas réussi a passé le test du “Quality Control” qui avait lieu chaque lundi matin dans les locaux de Motown, à Detroit.
Chaque titre a été minutieusement restauré, et a ravi les plus passionnés des fans de Motown lors de leur sortie, respectivement en 2002 et 2005, car même certains des titres disponibles sur bootleg n’avait pas la qualité présente sur ces CD.
Deux CD essentiels, disponibles sur Amazon.fr :
Cellarful of Motown vol.1
Cellarful of Motown vol.2

24 avril 2007 | GLADYS KNIGHT & THE PIPS, IF I WERE YOUR WOMAN

A l’époque de la sortie de l’album “If I Were Your Woman”, en avril 1971, Gladys Knight & the Pips – son frère Merald, et ses cousins William Guest et Edward Patten – avait déjà sorti 5 albums et une compilation chez Motown, leur premier superbe “Everybody Needs Love”…

18 avril 2007 | MARTIN LUTHER KING, THE GREAT MARCH TO FREEDOM

“Avec cette foi, nous pourrons transformer les discordances de notre nation en une belle symphonie de fraternité.”, s’esclama Martin Luther King Jr. Il s’arrêta un moment, et regarda l’immense foule de 200 000 personnes rassemblée au pied du mémorial Lincoln, à Washington. La journée du 23 août 1963…

6 avril 2007 | TAMMI TERRELL & MARVIN GAYE

tammi-terrellC’est certainement le plus beau duo homme-femme de la musique pop, et je trouve dommage que le nom de Tammi Terrell soit souvent (du moins en France) omis lorsque l’on diffuse les hits “Ain’t No Mountain High Enough” ou “Ain’t Nothing Like The Real Thing”.

Tammi Terrell a eu une carrière très courte, presqu’aussi courte que sa vie, qui n’aura duré que 24 ans, et qui a pris fin des suites d’une tumeur au cerveau en 1970. Tammi, de son vrai nom Thomasina Montgomery, est née à Philadelphie, le 29 avril 1945. Comme Marvin, elle a débuté le chant à l’église.

NOUVEAUTES CD

Spectrum/Motown/Universal (UK) nous gate ces derniers temps avec des sorties régulières d’album originaux ou de compilations. Tous les premiers lundis du mois, les fameux “Motown Monday” font des ravages sur le site Motown45.co.uk.

Power To The Motown People : Civil Rights
02/04/2007

Disc: 1 1. What’s Going On – Gaye, Marvin 2. Ball Of Confusion (That’s What The World Is Today) – Undisputed Truth 3. Flower Child – Ruffin, David 4. Does Your Mama Know About Me – Taylor, Bobby & The Vancouvers 5. I Should Be Proud – Reeves, Martha & The Vandellas
6. I’m Livin’ In Shame – Ross, Diana & The Supremes 7. Cloud Nine – Starr, Edwin 8. Plastic Man – Temptations (1) 9. Help The People – Howell, Reuben 10. My People Hold On – Kendricks, Eddie 11. Young Folks – Ross, Diana & The Supremes 12. Black Maybe – Syreeta
13. What’s Happening Brother – Gaye, Marvin 14. Message From A Black Man – Temptations (1) 15. Ungena Za Ulimwengu (Unite The World) – Undisputed Truth Disc: 2 1. Do Yourself A Favor – Wonder, Stevie 2. Just My Soul Responding – Robinson, Smokey 3. Inner City Blues (Make Me Wanna Holler) – Gaye, Marvin 4. Brother’s Gonna Work It Out – Hutch, Willie 5. Friendship Train – Knight, Gladys & The Pips 6. Smiling Faces Sometimes – Undisputed Truth 7. Slave – Temptations (1) 8. Right On Brothers And Sisters – Walker, Junior & The All Stars 9. You’re The Man – Gaye, Marvin 10. Life’s No Fun Living In The Ghetto – Hutch, Willie 11. War – Temptations (1) 12. Stop The War Now – Starr, Edwin 13. Ain’t Nobody Straight In LA – Miracles 14. Shadows Of Society – Ross, Diana & The Supremes 15. Masterpiece – Temptations (1)

Marvin Gaye & Kim Weston – “Take Two +”
22/01/2007

1. What Good Am I Without You 2. Baby Say Yes 3. It Takes Two 4. When We’re Together 5. Baby (Don’t You Leave Me) 6. I Want You ‘Round 7. Heaven Sent You I Know 8. It’s Got To Be A Miracle (This Thing Called Love) 9. Love Fell On Me 10. Baby I Need Your Loving
11. It’s Me 12. I Couldn’t Help Falling For You 13. Exactly Like You 14. Till There Was You 15. Let’s Do It (Let’s Fall In Love) 16. I Love You Yes I Do 17. Secret Love 18. Teach Me Tonight 19. You’ve Got To Be Real

The Supremes – “Love Is In Our Hearts”
22/01/2007

1. I’m Gonna Make You Love Me – Ross, Diana & The Supremes/The Temptations 2. Come See About Me 3. You Can’t Hurry Love 4. Baby Love 5. Back In My Arms Again 6. What The World Needs Now Is Love 7. Baby I Need Your Loving 8. Unchained Melody 9. My World Is Empty Without You 10. I Guess I’ll Always Love You 11. Love Is In Our Hearts 12. Falling In Love With Love 13. My Funny Valentine 14. I’m So Glad I Got Somebody (Like You Around) 15. No Matter What Sign You Are 16. When The Lovelight Starts Shining Through His Eyes 17. Whisper You Love Me Boy 18. I’m In Love Again

Jermaine Jackson – “Big Brother Jermaine”
12/03/2007

1. Let’s Get Serious Single Version 2. That’s How Love Goes 3. I’m In A Different World 4. If You Don’t Love Me 5. The Bigger You Love The Harder You Fall 6. Let’s Be Young Tonight 7. Strong Love 8. Git Up & Dance 9. Got To Get To You Girl 10. Je Vous Aime Beaucomp (I Love You) 11. You Gave Me Something To Believe In 12. Isn’t She Lovely 13. Burnin’ Hot 14. All Because Of You 15. Can I Change My Mind 16. I’m Just Too Shy 17. Signed, Sealed, Delivered, I’m Yours 18. I Can’t Take No More 19. I’m My Brothers Keeper 20. Let Me Tickle Your Fancy

Motown Singles

Depuis 2004, Hiposelect, Universal et Motown éditent de somptueux coffrets rassemblant la totalité des 45 tours publiés sur le légendaire label et ses sous labels : Tamla, VIP, Gordy, Rare Earth, Soul… Certains titres n’ont jamais été réédités depuis leur première parution sur vinyle, et ont du être remastérisés à partir du disque. Ces coffrets contiennent aussi des versions rares, promo, alternatives, telles que sorties sur des supports officiels.

Egalement inclus dans ces belles conceptions, la reprodution d’un 45 tours de l’époque, et un livre décrivant en détail l’année concernée.

Ces coffrets sont désormais disponibles pour la France.

Motown Legend

Avec Motown Legends, suivez les préparatifs du 50ème anniversaire de Motown ! Une page complète sera bientôt consacrée à l’évènement.

Le 20 octobre, une soirée de gala était organisée à Détroit [USA] et réunissait les figures emblématiques du label Motown fondé par Berry Gordy. Dans les 2 prochaines années un certain nombre de projets vont être lancés par Motown en vue de célébrer son 50eme anniversaire.

Suzanne de Passe était assise à la même table que B. Gordy et que Smokey Robinson. Elle a donné des indications sur ses futurs projets. Selon elle, il est important que soit réalisé un film-documentaire basé sur les propres mémoires de B. Gordy : « Il est silencieux depuis si longtemps. Avec « Dreamgirls » (2006) [film qui racontait l’épopée Motown sur le mode de la fiction] , et beaucoup d’autres choses, l’intimité de la narration à la première personne est ce qui manque.

Les célébrations de l’année prochaine sont l’occasion idéale pour le faire. » S. de Passe a précisé qu’il y aurait un long métrage sur la Motown, ainsi qu’une comédie musicale et la publication en DVD des shows télévisés « Motown » des années 80. Même si bien sûr, la Motown a engendré une pléiade de stars tout au long de son histoire, il sera bien évidemment question de Michael Jackson et des Jackson 5 dans ces projets. Suzanne de Passe encadrait les Jackson 5 à leurs débuts pour Motown. Elle est aujourd’hui notamment à la tête d’une société de production de films pour la télévision. Elle a produit pour Motown plusieurs shows télévisés dont « Motown 25 » [1983] et a participé avec Jermaine Jackson à la réalisation de la mini-série« The Jacksons : An American Dream » [1992]. D’autre part , Motown est en train de mettre en place la promotion pour célébrer son 50eme anniversaire. Même si la date de célébration reste encore floue, un CD promotionnel commence à être diffusé : Réalisé dans un emballage ecopak, il contient 16 titres.

Quelques informations peuvent néanmoins être recueillies après analyse de ce CD Promo :
– Motown annonce la préparation une grande soirée d’anniversaire.
– Cette célébration se fera en partenariat avec plusieurs entreprises.
Ce CD est un support destiné à les informer et à les inciter à devenir partenaire de l’opération.

Le projet « Motown 50 » est lancé…